MENU
Métiers Hôtel Resto
Restaurer
T- T T+

La restauration est un secteur d'activité dynamique
qui évolue constamment en fonction du mode de vie des Français !

Le secteur
L'HÔTELLERIE, LA RESTAURATION, LES LOISIRS ET LES ACTIVITÉS DU TOURISME : UN SECTEUR QUI RECRUTE !

Le secteur de l’Hôtellerie, de la Restauration, des Loisirs et des activités du Tourisme, regroupe 1 000 000 d’actifs dont plus de 700 000 salariés ! Restaurer, héberger, divertir, détendre, les professionnels de ce secteur proposent une grande diversité de services pour contribuer à notre plaisir et notre bien-être. 5ème employeur privé de France et 2ème recruteur, le secteur recrute près de 60 000 nouveaux collaborateurs chaque année pour faire face au développement de son activité ! Alors, pourquoi pas vous ?

LA RESTAURATION : UN SECTEUR EN PLEINE FORME !

La restauration est un secteur d'activité dynamique qui évolue constamment en fonction du mode de vie des Français ! Actuellement, ils sont de plus en plus nombreux à se nourrir à l'extérieur, 3 repas par semaine en moyenne. Ces prestations sont proposées par la restauration traditionnelle, les cafés, les brasseries, la restauration collective mais également au sein des casinos. Le développement de ces activités implique un besoin accru en main d'œuvre. Aujourd'hui, les profils les plus recherchés concernent le service en restauration et la production culinaire. Ces métiers de contact et de mouvement représentent un très large choix de postes. Ainsi, chefs de partie, cuisiniers, commis de cuisine, employés de restauration, serveurs font partie des métiers qui recrutent le plus en ce moment.

LA RESTAURATION : UN SECTEUR AUX MULTIPLES VISAGES
  • La restauration commerciale :
    Elle rassemble les restaurants de type traditionnel, les cafés-restaurants, les brasseries, les cafétérias sans oublier les grands restaurants gastronomiques qui font la renommée de la France à l'international.
  • Les cafés et les débits de boissons :
    Les débits de boissons (cafés, bars, …), services de vente de boissons, ont diversifié leurs thématiques depuis plusieurs années et tentent de capter de nouvelles clientèles. Ces établissements proposent de plus en plus fréquemment une petite restauration légère. Ils ont pu évoluer également en point de distribution multiservices dans les zones rurales.
  • La restauration collective :
    Elle répond aux besoins de l'alimentation au quotidien. Ainsi, elle prépare et fournit des repas pour les collectivités : entreprises, administrations, établissements d'enseignement, établissements de santé, etc.
BIENVENUE DANS LA RESTAURATION, AVEC OU SANS FORMATION !

Le secteur offre un large choix de formations et d'opportunités de carrière pour tous ceux qui sont motivés par les métiers de la restauration. L’alternance, en contrat d’apprentissage ou en contrat de professionnalisation, est la principale voie d’accès aux différents métiers de ce secteur. 

 

La restauration est un secteur ouvert à tous : il est en effet possible d'apprendre un métier directement sur le terrain. Le certificat de qualification professionnelle (CQP) est un excellent moyen pour acquérir des compétences et répondre aux besoins spécifiques du secteur. Celui-ci a l'avantage d'offrir des possibilités d'évolutions rapides.

 

En outre, parmi les principaux diplômes reconnus par l'État, figurent le CAP, certificat d'aptitude professionnelle (restaurant, cuisine, café), les MC, mention complémentaire, le BP, brevet professionnel (cuisinier, barman, sommelier, restaurant), le BTS, brevet de technicien supérieur (hôtellerie-restauration), le bac technologique ou encore le bac pro (cuisine ou services), les licences et les Master. Chacun de ces cursus favorise l'insertion professionnelle des jeunes dans le secteur. 

 

Maintenant, à vous de trouver le métier qui vous correspond !

ils en parlent !
Julia, 29 ans, chef de rang

« J’ai tout de suite trouvé du travail… J’ai commencé en tant que commis avant de passer chef de rang. Ces différentes expériences m’ont donné une vision transversale du métier. En effet, on le conçoit différemment selon qu’on exerce en brasserie, ou dans les établissements semi-gastro… Mais c’est très enrichissant, justement de pouvoir appréhender cette fonction sous divers aspects. »

Yann, 52 ans, serveur

« Je pense que c’est en multipliant les expériences, les milieux, les endroits, en variant la taille des structures pour lesquelles on travaille, qu’on devient un vrai professionnel… Pour le client, la première impression est la plus importante…Il ne faut pas hésiter à se mettre en avant. »

Karim, 32 ans, chef de partie

« J’ai commencé en tant que commis, puis je suis passé demi-chef de partie et maintenant je suis chef de partie… Je dois gérer toute la cuisine, les envois, les commandes, les stocks, en l’absence du chef… Ce qui est formidable dans ce métier c’est que l’on peut vraiment évoluer si on s’en donne les moyens. »

Cécile, 26 ans, adjointe de direction

« Mon poste fait appel à de nombreuses compétences. J’anime et j’encadre 20 personnes, ça veut dire assurer les préparations, gérer les plannings du personnel et m’impliquer tout autant dans le service clients. Diriger une équipe : c’est être exigeant, savoir motiver et être ouvert aux autres. »

Dans le monde
BIEN PRÉPARER SON DÉPART : CONSEILS ET FORMALITÉS

Vous rêvez de voyager et de parcourir le monde ? Quel que soit votre niveau d'étude, de nombreux postes sont à pourvoir chaque jour dans le monde entier. En effet, le secteur a besoin de main d'œuvre aux quatre coins de la planète. Sachez que le personnel francophone est particulièrement apprécié dans de nombreux pays étrangers pour son professionnalisme. Il véhicule l'image de la haute gastronomie française, gage de raffinement et de qualité.

TRAVAILLER DANS UN PAYS EUROPÉEN

Les papiers nécessaires pour partir en Europe 

Les Français ont la possibilité de travailler en Europe dès lors qu'ils sont en possession d'une carte d'identité ou d'un passeport valide. 

 

L'assurance maladie 

Pour bénéficier des avantages de votre couverture maladie à l'étranger, il suffit de faire la demande de votre carte européenne d'assurance maladie, au minimum deux semaines avant votre départ. Cette carte nominative est alors valable pendant un an. Elle atteste de vos droits à l'assurance maladie et permet de bénéficier de la prise en charge des soins lors d'un séjour temporaire en Europe.

TRAVAILLER EN DEHORS DE L'EUROPE

Pour exercer un métier en dehors de l'Europe, un visa de travail est nécessaire. Renseignez-vous au préalable auprès de l'ambassade du pays dans lequel vous souhaitez séjourner et travailler. Il existe aussi des organismes spécialistes de la mobilité internationale et de l'emploi à l'international tels que le site Eures, le site Espace Emploi International ou bien encore la Maison des Français à l'Etranger, susceptibles de vous apporter toutes les informations nécessaires sur les modalités de résidence dans un pays étranger.

 

Les pays étrangers qui recrutent le plus

Vous êtes motivé pour travailler à l'étranger ? De nombreux pays européens peuvent vous permettre de démarrer ou même poursuivre votre carrière professionnelle. Aussi, la Hollande et l'Allemagne recherchent essentiellement un personnel qualifié en Hôtellerie-Restauration. Quant à l'Italie et l'Espagne, ils recrutent plutôt du personnel saisonnier en restauration pendant les vacances.

 

Comment trouver un emploi ?

Avant de partir à l'étranger, il est recommandé de rechercher un emploi depuis la France.

En effet, vous pouvez consulter des sites d'offres d'emplois spécialisés dans la restauration à l'étranger.

Retrouvez-nous aussi sur les réseaux sociaux     Facebook   Google +   YouTube
Est un site proposé par le Fafih, OPCA l’Hôtellerie, de la Restauration, des Loisirs et des Activités du Tourisme.
Fafih
3, rue de la Ville l'Évêque
75008 PARIS
www.fafih.com